Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Milpassion

  • : Mille Passions
  • : Site personnel de Jean Aurèl : MILLE Passions (Billets d'humeur - Gestion de patrimoine - Généalogie - Chroniques - Carnets de voyages - Vidéothèque - Photographies - Festival de Cirques)
  • Contact

Informations :

VIDÉOS:

Actuellement en ligne :

.....

Alfred Hitchcock Présente

- "Le bain de Minuit"

................
Juliette GRÉCO l'insoumise

..........

.
.....
 
  •  
  • MON SITE SUR LE CIRQUE


  •  
  •  
  • A SAVOIR
Vous rechercher l'introuvable film de vos rêves, de votre jeunesse, et personne ne peut vous satisfaire. Sachez que SHOPPING CENTER dispose de plus de 12.000 titres et donc peut-être le vôtre.
Une visite s'impose, de plus vous serez en contact avec des personnes compétentes, qui aiment leur métier, et qui ont le respect de la clientèle et des règles de paiement par correspondance.
Faites connaître autour de vous ce site
SHOPPING CENTER
vous ferez sûrement plus d'un heureux.


LE SITE GENERAL


Le site généraliste (celui des premiers jours) n'est plus en ligne.  
Visualisez les photos de mes voyages 
 

 
 
 
 
LES SITES DE MilPassion
 

 
 
SITE A VOIR
 

Citations :

Être vieux, c'est être jeune plus longtemps

[Phlippe Geluck]

 

J'ai été vieux trop tôt, je suis jeune trop tard.
[ Jacques CHANCEL ]


On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
[ Antoine de Saint-Exupéry ]


Le peu que je sais, c'est à mon ignorance que je le dois.
[ Sacha Guitry ]

La façade d'une maison n'appartient pas à celui qui la possède, mais à celui qui la regarde

[Jacques CHANCEL]


Les leçons ne servent généralement qu'à ceux qui les donnent.
[ Pierre Dac ]


Mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout.
[ Georges Bernanos ]


Je me suis mis au régime : en quatorze jours, j'ai perdu deux semaines.
[ Joe Lewis ]

La pluie ne mouille que les cons.
[Olivier de Kersauson]


La mode, c'est ce qui se démode.
[ Jean Cocteau ]


Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
[ Antoine de Saint-Exupéry ]


Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n'écoute, il faut toujours recommencer.
[ André Gide ]


Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.
[ Beaumarchais ]


Certains sentent la pluie à l'avance : d'autres se contentent d'être mouillés.
[ Henry Miller ]


Et pour quelles raisons étranges, Les gens qui pensent autrement, ça nous dérange ?
[ Michel Berger ]


Il vaut mieux aller quelque part pour rien, que d'y renoncer pour quelques choses.
[ Jean Aurèl ]

Quand on entend tout ce que l'on voit et que l'on voit tout ce que l'on entend, on a raison de ne rien dire de ce que l'on peut voir, et de ne plus rien regarder de ce qui se dit.

[ Jean Aurèl ]

 
Une vie ne vaut rien
Mais rien ne vaut une vie
[André Malraux ]


Une fois, c'est une erreur, deux fois, c'est une mauvaise habitude.
[ Proverbe québécois ]


Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse.
[ Proverbe chinois ]


Ne vous mettez pas en avant, mais ne restez pas en arrière.

[ Proverbe chinois ]
 

 

Je crois en rien, mais je pratique tous les jours

[Jean Aurèl]


C'est pas parce que on aime les cerises, qu'il faut avaler le noyau.


L'argent est comparable à un tas de fumier.
Si on le laisse en tas, il pollue l'air.
Si on le disperse dans le champ, il fertilise la terre et donne des moissons.

16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 20:28

Il existe un moyen de voyager sans sortir de chez soi
A l'écoute de toutes les radios du monde
https://radio.garden/listen/radiopresence/qkGRwCnx

 

Partager cet article
Repost0
25 mars 2019 1 25 /03 /mars /2019 15:41

Je n’aime pas Macron, mais, au fil du temps mon avis est en train de changer

J'adore son franc parlé :

https://www.lci.fr/police/gilets-jaunes-acte-19-militante-attac-grievement-blessee-a-nice-pour-emmanuel-macron-il-faut-avoir-un-comportement-responsable-2116417.html

 

https://www.bfmtv.com/politique/macron-souhaite-un-prompt-retablissement-et-une-forme-de-sagesse-a-la-blessee-de-nice-1658982.html

 

Jusqu’à présent j’étais perplexe, puis indécis, je crois que c’est un inflexible, car il vient de la finance, mais peut-être pas tant que cela, déjà quelques petites phrases me plaisaient bien.
A voir le ramdam du Sénat, et sa baisse de popularité, je me dis que c’est peut-être bien lui, qui a raison, face à tous ces ignares de Français, droite, gauche, extrêmes, qui ne savent que critiquer mais sans rien apporter.
Pas beaucoup d'esprits responsables, on manifeste trop, on casse, mêmes les écolos gilets verts revendiquent et laissent derrière leur passage des détritus, certes en moins grand nombre que les GJ, qui sont devenus à mes yeux une partie de la population à abattre.
Ils n’ont fait qu'aggraver la situation et principalement la leur.

Des  « mauvais à tout », juste bon a percevoir les alloc, pour aller picoler !
Pas tous… Mouais !!
Les VRAIS pauvres n’agissent pas ainsi.

Bref, comme disait DeFunès, « les riches c’est fait pour être très riches, et les pauvres, très pauvres !! »

 

 

Et puis cet article SUISSE me plait énormément : Plein de vérités.
D'accord on s'en tape de ce que pensent les autres, mais parfois il faut que l'on vous dise que vous avez le nez dans merde, car vous ne sentez même plus l'odeur de celle-ci, tant vous la respirer chaque jour.

 

                                              

>  Une réflexion sur les gilets jaunes : 

Le regard de la presse Suisse sur le sujet est très sévère mais très intéressant.

Toute vérité n’est pas bonne à dire, mais ce texte vaut une lecture attentive !  Attention, ça déménage !
 

Gilets jaunes : 6 causes d’un
désastre annoncé
 

Il n’existe pas de société sereine sans discipline et respect. Le contrat social a volé en éclats avec les Gilets jaunes, mais la tradition de la casse n’est pas nouvelle en France !

 

Le père Noël risque cette année de s’habiller en jaune. Si l’insurrection populaire est une tradition française, le mouvement des Gilets jaunes est inquiétant.

Les analyses des médias français passent malheureusement à côté de l’essentiel. 

 

La crise actuelle est avant tout celle d’un système et d’un mode de pensée périmés. C’est la raison pour laquelle elle risque de se prolonger.

LA BAISSE DU POUVOIR D’ACHAT VIENT D’UN DÉFICIT DE TRAVAIL

Quel politique aura le courage de le dire ? On ne crée pas de la richesse — et donc du pouvoir d’achat — en regardant le foot à la télé. La crise de la France est celle de la paresse. 64 % de la population âgée de 15 à 64 ans travaille dans notre pays, contre 79 % en Suisse, 75 % au Royaume-Uni ou en Allemagne. Nous travaillons également 15 % d’heures en moins par an par rapport à la moyenne de l’OCDE et notre fonction publique, largement sous productive, occupe près de 20 % de la population active. Soyons concrets : l’essence et les produits alimentaires coûtent plus cher car nous nous disputons ces biens avec des pays qui travaillent davantage que nous. Leur pouvoir d’achat s’accroît et le nôtre diminue.

L’IGNORANCE DES RÉALITÉS ÉCONOMIQUES CRÉE DE LA VIOLENCE

Nous sommes le bonnet d’âne en matière de connaissance économique selon l’OCDE. Les Gilets jaunes reflètent cette inculture, leur programme étant une somme d’aberrations, un concours Lépine de l’ignorance. Les insurgés veulent tout et son contraire. Moins de taxes et plus de dépenses publiques avec par exemple le maintien de lignes de chemin de fer non rentables. Plus d’écologie et du diesel moins cher. Davantage de jobs mais le droit de casser l’appareil productif. Un smic à 1 300 euros et des emplois pour tout le monde.

L’équation économique de la France est malheureusement simple à comprendre : peu de gens travaillent car le travail est lourdement taxé. Les taxes sont lourdes car il faut financer beaucoup d’assistés et de transferts sociaux parmi les plus généreux au monde.

Le plus effarant est qu’une majorité de la population soutient les Gilets jaunes. Si l’école enferme les esprits dans l’ignorance, les médias ne jouent pas leur rôle d’information. À quelques rares exceptions, les chroniqueurs ne posent jamais les bonnes questions et ne fournissent aucune donnée de contexte. Personne ne recadre les inepties économiques d’un Mélenchon. Le peuple français s’est enterré dans ignorance. Son absence de perspective est avant tout intellectuelle.

L’EFFICACITÉ DES SERVICES PUBLICS DÉCROÎT ET NE VA PAS S’AMÉLIORER

Une lettre met presque une semaine pour arriver d’un point à un autre en France, contre 2 jours dans les années 1980. Les performances de la SNCF sont en chute libre malgré des coûts exorbitants. Les causes de cet enlisement sont multiples. Les fonctionnaires ont vieilli. Les organisations se sont empâtées et elles sont centrées sur leur propre finalité plutôt que sur les clients-citoyens.

Quelle entreprise survivrait sans se réformer ? Sans licencier des salariés sous- performants ? Sans réallouer les effectifs d’un service à l’autre quand la technologie permet des gains de productivité ? Aucune, mais c’est le chemin que l’administration française a choisi depuis 30 ans. L’État français, contrairement à ses concurrents anglais ou allemands a raté la transformation digitale. Le service aux administrés a encore empiré avec les tentatives de digitalisation.

De par son poids, l’administration entraîne l’économie française vers le bas, et avec elle le pouvoir d’achat.

MACRON FONCTIONNE AVEC UN LOGICIEL ÉCONOMIQUE DU PASSÉ

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Macron est un super Hollande, un Hollande en version numérique et holographique, mais un Hollande traditionnel dans sa pensée. Le jeune disciple fonctionne à l’instar de son maître, avec un système d’exploitation étatiste conçu au XXe siècle. Le service militaire nouvelle formule, la réforme des 80 km/h, le prélèvement à la source sont des exemples de réformes technocratiques, frustrantes et inutiles.

En juillet 2017, j’avais dans ces colonnes émis des doutes sur l’action de Macron. Le nouveau Président a réformé un peu le travail dans le secteur privé. Il a laissé de côté la réforme de l’État et de l’assistanat, ces 2 points concentrant les blocages de la France. Pour le moment, l’action du Président a visé à côté de la cible.

LES FRANÇAIS VIVENT DANS UN MONDE VIRTUEL

Le temps passé devant les écrans augmentent en permanence. Les Français vivent dans un monde virtuel fait de rêves, d’argent facile, de jolies filles et de fake news. Le capitalisme n’est pas exempt de critiques dans ce divorce avec la réalité. La publicité traditionnelle et numérique est d’une efficacité redoutable pour créer des frustrations et susciter l’acte d’achat. Avec l’extinction des idéaux, qu’ils soient religieux ou politiques, le consumérisme n’a plus de contrepouvoir. Symptomatiquement, les casseurs ont pillé des boutiques de luxe. Même les casseurs d’extrême gauche rêvent de s’habiller en Chanel et en Vuitton.

 

Une autre promesse mensongère existe, celle que l’État promeut depuis des années. Avec plus de 50 chaînes de télévision, des millions investis dans les campagnes de publicités diverses et variées, des écoles républicaines fortement politisées, l’État est le premier émetteur d’idéologie dans ce pays. Il faut ajouter à cela la presse écrite largement subventionnée et les artistes qui vivent payés par l’État grâce au régime des intermittents. Ce fantastique dispositif de propagande nous décrit un État ultra protecteur, tout-puissant, garantissant la paix et le bonheur du citoyen, de la naissance à la mort. Une vision imaginaire qui ne peut que décevoir cruellement.

L’ABSENCE DE SANCTION MÈNE À LA VIOLENCE

Il n’existe pas de société sereine sans discipline et respect. Le contrat social a volé en éclats avec les Gilets jaunes, mais la tradition de la casse n’est pas nouvelle. Depuis longtemps, on a supprimé les sanctions à l’école, on ne punit plus les délits mineurs. L’absence de discipline est la résultante directe de l’effondrement des services publics, que ce soit l’éducation et la justice.

Il s’est développé une idéologie permissive, notamment vis-à-vis de l’extrême gauche. Les syndicats ont légitimé des pratiques ultra-violentes, en toute impunité et dans le silence médiatique. Les Gilets jaunes constituent une version low cost et 3.0 du syndicalisme, ils ont été formés à leur école. En plus stupides et en plus violents.

L’exacerbation des frustrations nourries dans la virtualité allume un incendie majeur mais les pompiers n’ont pas le droit d’agir, par crainte, par inefficacité et par choix politique.

Macron a dû lire Machiavel pour entrer à l’ENA. Il semble avoir oublié l’essentiel. Un prince doit prendre les bonnes décisions, celles qui créent de la richesse en minimisant les mécontentements du peuple. Il doit aussi savoir imposer le respect grâce à la force. Macron ne sait faire ni l’un, ni l’autre, pour le malheur de ce pays.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 12:46

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 20:33

OVO

Le cirque du soleil a repris un spectacle vieux de plus de dix ans, la féerie est toujours au rendez-vous, un spectacle éblouissant de couleurs sur un thème original, celui des insectes.
 

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 21:24

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 08:22

C'est toujours un plaisir, que de revoir Jacques Tati = G7ID.fr/Tati71

 

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 19:04

Il y a des évènements exceptionnels qui ne se produisent qu'une seule fois dans votre vie.
Ainsi le 10 février 2017 j'ai décidé de ne pas manquer le concert à Lyon de Vladimir Cosma, soirée unique incontournable en ce qui me concerne.

Voici encore une nouvelle occasion d'entendre et de voir un monument de la musique de film : Ennio Morricone, il se produit pour la dernière fois à
Paris le 23 Novembre 2018. Je ne résiste pas, j'y serai également.


Cosma a su nous donner une soirée merveilleuse avec humour et talent. 
Les musiques de "l'As des As" ou du "bal des casse-pieds" (avec Greg Zlap, Emil Bizga, Marius Preda) ou encore "Alexandre le bienheureux" restent de véritables chefs d'œuvres, ou l'ocarina, ou le piano, ou l'harmonica ou le cymbalum ou encore la trompette font concerto avec l'orchestre. Et puis il y eu également "Rabbi Jacob", "La Boum", "Diva", "Le Grand blond avec une chaussure noire", "La Gloire de mon père", "Le Dîner de cons".....

Que me réservera Ennio Morricone avec "Mon nom est personne", "Le Professionnel", "le ruffian", "I... comme Icare", "Le Marginal", "Le Clan des Siciliens".....

Je vous en reparlerai sûrement.
 

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2018 7 19 /08 /août /2018 11:09

En Octobre 1986, le 14 précisément, Jean-Michel JARRE donna un concert à Lyon, dans sa ville natale, pour la venue du Pape Jean-Paul II.
Après le concert de Huston, ce concert se voulait novateur, avec des projections gigantesques d'images sur les façades.
Concept qui a été repris de la Chine au States, depuis.
Souvenons-nous que tout a commencer ICI, à Lyon.
Ce n'est pas une quelconque invention américaine, comme on aime à le croire.
Voici le lien vers la retransmission de ce concert :

 

JEAN-MICHEL JARRE 14/10/1986 A LYON 

Partager cet article
Repost0
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 19:01

Voici un lien vers les objets que je me sépare.
Tout doit partir, je suis disponible pour entendre vos propositions et offres. Ce ne sont que des objets de brocante, et si cela peut intéresser, profitez-en.

Mon débarras

 

Le plus récent :
Plafonnier LUSTRE BOIS MASSIF 5 Branches Ampoules B22 baïonnettes

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2018 5 20 /07 /juillet /2018 11:37

J'adore ce pays (et pas ses habitants!) Le Nord, la Bretagne, L'ouest de façon générale et l'Est, sont mes régions favorites. Je ne manque pas l'occasion d'aller dans le Jura, les Vosges ou en Alsace.
 

Je rencontre d'autres Français, ceux des campagnes, ceux qui travaillent dur, ceux qui font notre patrimoine, et qui sont attachés à leur culture.
Cela change des Français des villes, et des journalistes (journaleux devrais-je dire) qui ne font que détruire l'image de notre pays.
Une bouffée d'air, de temps en temps, pour être fier de vivre dans un si beau pays.

 

Les cigognes qui habituellement n'étaient que de passage, vivent depuis une dizaine d'années, dans cette région sans migrer. Signe que les temps changent. Certains devraient en faire autant.
 

Je vous invite à visiter ma collection de photos d'enseignes, l'Alsace en foisonne :
G7ID.FR/PintEns 
 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 11:32

Pourquoi faut-il qu'en France nous nous sentions obligé de mettre un mot anglais dans chacune de nos phrases.

Je suis de la génération né dans les années 50, donc j'étais bien jusqu'en 90, mais rapidement après j'ai senti un décalage avec l'arrivée des naissances après 68, et aujourd'hui un véritable bouleversement avec ceux des années 80.

Plus aucun respect, ni des humains, ni de l'environnement. Un univers tape à l'œil, et de frime, en plus de cette mode d'être ouvert sur le monde tout en ne regardant que son cellulaire pour oublier le monde tout proche. Un monde de leurres et très arrogant.

Un monde ou le nom de tout ce que l'on peut acheter est une marque, et doit obligatoirement avoir une consonance anglaise. Même si 99% des français se comprennent rien à l'anglais et ne savent pas bredouiller une phrase dans la langue de Shakespeare.

Un monde dans lequel je ne me reconnais plus. Je l'accepterai, si ces fameux quarantenaires étaient plein de courage et maitrisaient l'anglais à la perfection, comme pour valoriser notre culture et patrimoine dans le monde entier. Mais même pas, ils cultivent le cumul des aides sociales au maximum en faisant le moindre effort possible.

Un monde dans lequel la jeunesse dure des années, a trente ans encore chez papa, maman. Pour se mettre au boulot très péniblement, et encore il faut les plaindre, les dorloter.

Peut-être que la nouvelle génération des années après 2000, remettra un peu d'ordre dans ce foutoir de branleurs. La France me semble avoir bien changée.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 11:32

En 1964, alors que je n'étais qu'un petit homme, le cirque Amar se séparait de trois de ses éléphantes suite à un accident à Béziers (Bangkok, Maouzi, et Java) elles rejoignaient le 15 avril Mako au Parc de la Tête d'Or à Lyon, où Louis Pradel, Maire de Lyon, estimait injuste de les abattre et voulait éviter l'euthanasie.
Maouzi meurt le 26 février 1995 âgée de 45ans, après être tombée dans la fosse qui entoure l’enclos inadapté. Inconsolable, Pankov décède le 14 février 1998 âgée de 48ans et Mako peu de temps après.

En 1999, deux nouvelles éléphantes, Népal et Baby, arrivent. Le propriétaire du Cirque Pinder, Gilbert Edelstein les a confiées à la ville de Lyon, car elles ne s’adaptent pas au cheptel du cirque. Java non plus ne s’entendra avec ses nouvelles colocataires, et il faudra la séparer des autres en permanence.

Java est morte en 2012 à 67 ans après avoir été emprisonnée pendant 48ans !
Java a été capturée et arrachée à sa mère dans la nature en Indonésie quand elle était bébé. Elle fut vendue au cirque Amar où elle subit un dressage... Elle arriva dans les années 50 en Europe.

Commence alors le bras de fer, pour se débarrasser des pachydermes encombrants.

Alors qu’elles vivaient depuis treize ans au parc de la Tête d’Or à Lyon. Les deux éléphantes, étaient suspectées, après la mort de Java d'être atteinte de tuberculose, et d’avoir contracté cette maladie. Un arrêté préfectoral avait ordonné que les deux pachydermes, âgés de 42 ans, soient abattus. Cette décision avait suscité une vive réaction de la part des amis des bêtes, ainsi que de plusieurs personnalités, dont Brigitte Bardot. Tous estimaient que Népal et Baby n’étaient ni dangereuses, ni malades.
Alertée par sa fille aînée, Pauline Ducruet, Stéphanie de Monaco avait réussi à sauver les deux éléphantes, en leur offrant l’hospitalité chez elle.
Depuis cinq ans, Baby et Népal vivaient au grand air, sur les hauteurs de la Principauté. Et, chaque jour, Stéphanie allait s’occuper d’elles, dès 7h30 du matin. «On va vieillir ensemble toutes les trois!», avait-elle confié à plusieurs reprises. Une prédiction qui malheureusement ne se réalisera pas.
Le 30 avril 2018 Népal meurt suite à une insuffisance rénale chronique, sa congénère, Baby, doit être toute perdue.

J'avais filmé en 1984, les trois éléphantes et Java au Parc de la Tête d'Or à Lyon : G7ID.FR/MBMJ

 

Partager cet article
Repost0